Ce que cachent nos monstres - comment se libérer de la peur




Il n'y a pas de visuel lumineux, pailleté ou attractif... car la spiritualité, ce chemin de conscience, c'est aussi savoir évoquer l'ombre, sans en avoir peur ou craindre d'en être affecté rien qu'à la simple mention négative ou couleur sombre (le noir ne représente-t-il pas la somme des couleurs, le Tout, la puissance descendante du Yin pour fertiliser la matière de ses informations ?) . C'est sortir de la perception de victime lorsque l'on exprime cette autre facette de la dualité dans laquelle notre monde existe.


Si vous êtes en train de lire ces lignes, si vous avez "atterri" ici, c'est que vous avez commencé un chemin de libération personnelle ou que vous êtes déjà sur celui-ci depuis des années et que vous avez levé le voile sur certaines de vos fausses croyances et blessures du coeur. Vous avez donc peut-être déjà entendu parler du miroir que nos peurs extérieures nous renvoient : celui de nos ombres, c'est à dire nos facettes cachées, nos parts sombres souvent inconscientes, que nous refusons ou avons du mal à admettre.


Je vais vous parler d'une de ces ombres, commune à beaucoup de personnes, et qui fera une grande différence dans votre vie si vous arrivez à la "débusquer".

Etes-vous quelqu'un de peureux ? Facilement effrayable ? Sursautez-vous dès qu'un bruit imprévu retentit autour de vous? Etes-vous toujours plus ou moins en hypervigilance ? Aviez-vous (et encore maintenant) peur du noir ? Imaginez-vous aisément les pires scénarios lorsqu'une forme ou un bruit suspect rôde dans votre maison? Si vous avez répondu affirmativement à la majorité de ces questions, il y a de fortes chances que cette ombre vous gâche la vie, à votre insu.


Personnellement, j'ai toujours été, et encore aujourd'hui, une personne avec toutes ces caractéristiques. L'hypersensibilité est une chose, la peur de l'extérieur en est une autre.

Si j'écris cet article aujourd'hui, c'est qu'il s'est passé quelque chose dans ma vie qui m'a enfin permis de trouver mon "ombre responsable" et de me libérer en grande partie de cette peur. Je sais que cette conscientisation pourra aider d'autres personnes dans la même situation. Les êtres humains vivant une période particulièrement anxiogène actuellement, j'espère que cet article pourra contribuer à vous redonner confiance et optimisme.


Je n'évoquerai pas ici le pourquoi : la source de création de cette ombre, cette facette inconsciente et niée, est commune à toutes les ombres en nous qui naissent toujours du même alliage subtil entre des programmations transgénérationnelles, des traumatismes karmiques (vies antérieures) de blessures du coeur et des mécanismes d'adaptation/de survie dans la matrice (séparation avec notre âme). En revanche, c'est important de comprendre le comment, afin de pouvoir agir sur la peur.


L'événement déclencheur de cette conscientisation a été une énième confrontation à un phénomène extérieur entraînant le sentiment usuel de peur... Mais le mécanisme a été perturbé, comme si la peur avait été court-circuitée alors qu'en temps normal jusqu'à lors, elle exerçait son plein pouvoir chez moi. En quelques secondes, mon mental a émis un paradoxe entre la probabilité d'un scénario catastrophe (agression humaine ou paranormale) et le bilan que je dressais de mon efficacité / de ma valeur au cours de cette journée. Mais quel est le lien ?! Il est tout simple, et pourtant je n'avais jamais pu le percevoir jusqu'à maintenant :


Nous nous jugeons en permanence, il y a une part de nous qui punit l'autre part ,au quotidien, de ne pas être à la hauteur de ses espérances, de ses exigences drastiques, de ne pas faire ce qu'il faut et de ne pas être une bonne personne.


Notre peur des Monstres, de nos ombres, reflète notre peur de cette partie Juge en nous. Le Monstre agresseur reflète la partie de nous qui se punit, qui vient flageller et réclamer son dû de châtiment.


Nous projetons des Monstres extérieurs qui nous font du mal car une partie de nous pense qu'elle le mérite, pour ne pas être à la hauteur de ce qu'elle attend d'elle-même.

"Si j'atteins mes exigences inconscientes, je fais ce que je perçois comme bien donc je ne peux pas / je ne mérite pas de me faire attaquer par un Monstre... Mais si j'échoue, attention, il y aura punition car je me perçois alors comme une mauvaise personne".


La conscientisation de cette part d'ombre amène bien plus qu'une libération de la peur extérieure : elle lève le voile sur la blessure de séparation originelle.


L'incarnation entraîne une séparation vibratoire avec l'âme, et l'âme avec l'Esprit. Le déchirement "incarnatoire" entraîne une culpabilisation et une peur de perdre sa pureté originelle.

Une part d'égo (spirituel) naît ainsi, chargée de préserver ce lien avec la pureté, pour pouvoir un jour la retrouver, lorsque la sortie de cette matrice sera définitive. Cette part d'égo se transforme en ombre-juge implacable et tente de se substituer à la conscience pure, autrement dit, notre âme.


Elle interprétera tout manquement à l'exigence intérieure comme péril pour le lien à la pureté originelle. Elle mutera progressivement en monstre hideux et inquiétant, rôdant autour de nous à la moindre projection extérieure.

Rien ne sert d'engager le combat, si vous tuez ce Monstre en vous, vous tuez une partie de votre Être. Il faut le comprendre et le rassurer sur le fait que sa tâche est terminée à présent, le message de vigilance et de gardiennage est intégré et perçu différemment désormais.

La peur fait progressivement place à l'amour inconditionnel et à la compassion vis-à-vis de soi-même.






Audrey.






votre Séance Vidéo d'Harmonisation au Tambour

Téléchargez gratuitement 

Rey-generez vous  

Mentor en Réveil de Conscience depuis 2016

Accompagnement via Skype/WhatsApp.

Stages, Ateliers, Formations et Conférences

Online et en présentiel.

  • REY-GENEREZ VOUS Facebook
  • REY-GENEREZ VOUS instagram
  • REY-GENEREZ VOUS You Tube

© Rey-Generez Vous 2016 - 2020 tous droits réservés