386 Avenue de la Pomme de Pin 

45590 Saint Cyr-en-Val

Séances partout en France et à l'international via Skype, FB, IG.

Stages, Ateliers, Conférences

Horaires de Consultations : 

Mardi au Jeudi - 14h à 20h

  • REY-GENEREZ VOUS Facebook
  • REY-GENEREZ VOUS instagram
  • REY-GENEREZ VOUS You Tube

édité par  Rey-generez vous  © 2019

Comment j'ai favorisé mon autoguérison


Avant de commencer, je tiens à clarifier certaines choses.

Cet article sera tout ce que vous en ferez (chacun est libre d'adhérer ou non à mon expérience et à ma vision des choses). En revanche, il est certain que cet article ne sera pas:

- un avis médical ou une dispense d'avis médical vous concernant

- la recette d'un remède miracle ou une promesse de guérison miraculeuse

- un argument de vente relatif à mon activité

Ceci étant dit,  rentrons dans le vif du sujet     :)

Je me l'étais promis, il y a un an, lorsque j'ai reçu les résultats (plutôt mauvais) de ma colposcopie (biopsie du col de l'utérus) :  je partagerai mon expérience de guérison.

J'étais convaincue (non par déni mais par foi) que je guérirai complètement, malgré la détection d'un taux élevé de Protéines 16 (=  oncogénèse amorcée, autre joli nom pour processus de cancer) et d'une étendue importante des lésions (très grande probabilité d'aggravation des lésions et d'une intervention chirurgicale l'année suivante).

Je parle ici du cancer du col de l'utérus lié à la transmission du méchant virus papilloma.


Certes, aujourd'hui, il est très bien détecté préventivement et un vaccin existe depuis une dizaine d'années (je ne le préconise pas pour la toxicité de ses adjuvants et le faible spectre de souches virales qu'il regroupe au final mais ceci n'engage que moi).

Tout le monde n'est pas égal face à une rémission spontanée, surtout si vous cumulez deux facteurs aggravants : Protéines 16 + système immunitaire déficient , ce qui était mon cas.

Le problème (ou l'avantage ) c'est que l'évolution est assez lente et que, à priori, vous ne pouvez rien faire d'autre qu'attendre passivement (et non sans stress) l'examen annuel (frottis/colposcopie) pour connaître l'avancée des lésions et donc les options thérapeutiques.


Dans mon cas, la rémission a pu se faire grâce à une synergie de plusieurs facteurs (et la synergie c'est bien , selon moi, le cœur du processus d'autoguérison) durant cette année d'attente.


Le premier facteur a été primordial, c'est celui de la pensée.

Vos pensées  conditionnent votre réalité. Ceci n'est pas une belle théorie spirituelle mais un concept physique prouvé. Les pensées influent sur la matière. Techniquement, si dès le départ, vous vous placez dans un état d'esprit positif et avez confiance en vos propres capacités d'autoguérison, vous augmentez les chances de produire une réalité future favorable. Je reviendrai là dessus un peu plus tard.


Le deuxième facteur a été ma béquille immunitaire : la naturopathie et l'alimentation physiologique.

J'ai approfondi mes connaissances sur les origines reconnues et/ou probables de la déficience du système immunitaire. Je ne vais pas établir une liste exhaustive car cet article se transformerait vite en un essai de 15 tomes et ce n'est pas le but. L'essentiel à savoir est que j'ai utilisé la phytothérapie pour booster au maximum mes défenses

immunitaires : 

Eleuthérocoque, Griffe de chat (ou "una de gato"), poudre de Maitake , Acérola (vitamine C  naturelle), Rhodiola, extrait de pépins de Pamplemousse, Propolis (bio et éthique car je ne suis pas spécialement pour la maltraitance des abeilles dans les exploitations industrielles).

J'ai utilisé également  l'aromathérapie en application locale sur la zone de l'utérus et en projection sur la zone des lombaires : 1 à 2 gouttes d'huile essentielle de Bois de rose (pour ses vertus régénérantes et cicatrisantes) tous les soirs.

J'ai modifié mon alimentation en limitant au maximum les apports de gluten, de farines et sucres raffinés, en supprimant totalement les produits laitiers (sauf occasionnellement fromage de chèvre car sans caséine). Etant végétarienne depuis 6 mois à l'époque, le choix de supprimer aussi la viande ne s'est donc pas posé et a confirmé les avantages physiologiques de supprimer les produits carnés (trop acidifiants).        

J'ai enfin privilégié, autant que je le pouvais, l'alimentation vivante et crue (fruits et légumes bio locaux et frais).


Le troisième facteur est le plus personnel car il est spirituel.

Il dépend du rapport que vous entretenez avec le monde qui vous entoure, votre connaissance sur la place et le rôle de l'être humain au sein de l'univers.

Là aussi, j'ai fait moult recherches , en physique quantique et notamment au niveau de l'énergétique (humains, animaux, arbres et végétaux, résonance de Shumann...  je vous laisse découvrir par vous-même si vous ne connaissez pas, vous risquez d'être surpris) et en spiritualité (bouddhisme, hindouisme, alchimie et tout ce qui touche à l'éveil de conscience).

Quand on comprend que tout est relié, on perçoit son environnement différemment. Quand on comprend que tout est vibration et énergie, et que cette énergie (le Prana selon les indiens, le Qi selon les chinois) n'est pas à puiser en nous-même ou chez les autres, mais directement dans le contact avec l'univers environnant (le soleil, l'air, les arbres, l'eau, les animaux..) en quantité illimitée...

... alors on commence à comprendre comment l'univers fonctionne vraiment... et ça marche.  

J'ai ainsi commencé à visualiser puis ressentir que je me "branchais" littéralement au Ciel et à la Terre (comme avec un fil électrique) en permanence, et que de ce "branchement" me parvenait toute l'énergie vitale qui me faisait défaut et dont j'avais besoin.

Chaque soir pendant quasiment un an, j'ai visualisé que cette énergie vitale se cristallisait en petites bulles de lumière, qui gravitaient autour de mon col de l'utérus et agissaient comme de petites ouvrières au travail, afin de régénérer mes lésions. Quand la visualisation était terminée, je n'oubliais pas de remercier  l'univers pour ce "soin énergétique" ( c'est le principe ancestral du donner et recevoir, c'est comme ça que l'énergie circule et que l'univers est en mouvement permanent. Toujours être reconnaissant).

Lors de mes contacts avec la nature (notamment en montagne , dans le petit village où résident mes parents), j'ai tenté le Tree hugging (contact physique avec les arbres pour ressentir leur énergie) et la connexion consciente avec les éléments naturels (cascade, végétation, air de la montagne) jusqu'à celle avec l'énergie directe et puissante du soleil.


J'ai vraiment ressenti des choses intenses , aussi bien spirituellement que physiquement .


C'est dans ces instants de connexion que j'ai  visualisé le moment où le gynécologue me dirait que la rémission était totalement engagée et que je rédigerai cet article pour partager mon expérience.

Ce que j'ai vu et ressenti , c'est ce qu'il s'est réellement produit quelques mois plus tard.

Au final, je n'avais pas fait que favoriser mon autoguérison, j'avais réussi à produire ma réalité favorable.

Cette expérience, j'ai voulu la partager pour inspirer et soutenir celles qui sont éventuellement confrontées au même problème de santé à l'heure actuelle, et qui se sentent un peu déboussolées face à l'attente du "verdict" de progression ou de régression des lésions.

Je me dis aussi que si cela peut redonner une petite motivation et quelques clés à celles/ceux qui ont une santé fragile (en complémentarité de leur suivi/traitement médical cela va sans dire), alors je pourrai remercier deux fois l'univers :)



49 vues